bd.walter-hill-matz-et-jef-

Corps et âme × Hill, Matz et Jef

corps et âme

Tueur au sang froid terriblement efficace, Frank Kitchen signe de gros contrats auprès d’importants personnages. Mais sa réputation est à double tranchant et l’histoire racontée par Corps et âme nous révèle le côté affuté de la lame. De ce contrat là, il n’en sortira pas indemne, il en sera même complètement transformé. Alors qu’il est engagé par la crème du mauvais type à New-York, l’affaire tourne au fiasco et Frank se retrouve pris au piège. Une folle dingue qui se venge de la mort de son frère, un sale coup monté et c’est la descente aux Enfers…

Frank, c’est l’antihéros auquel on s’agrippe ; beau corps, grande gueule, cœur de glace et intelligence sans faille. En affaires, peu de choses lui échappent, il orchestre d’une main de maître l’ensemble de ses assassinats. Tout est parfaitement rodé. Mais le tueur a ses faiblesses et la confiance qu’il accorde à une femme est son talon d’Achille. C’est pourquoi on s’attache à Frank, les auteurs travaillent l’humanité du personnage de manière à le rendre crédible. L’histoire est extrêmement concise mais idéalement menée.

corps et âme

Une énième histoire de tueur à gage ? C’est ce que nous pensions et c’est bien pour cela que nous adorons cette bande-dessinée car elle a vraiment su nous surprendre. Grâce à Frank on comprend que la mort n’est pas la pire des vengeances pour un homme comme lui. Nous ne pouvons malheureusement vous en dire plus sans gâcher complètement l’histoire, sachez simplement vous laisser surprendre par ce trio implacable. (Walter Hill – Matz – Jef)

Le récit est haletant et c’est la portée cinématographique de Corps et âme qui est bluffante. Pas étonnant puisqu’elle a été écrite par le réalisateur américain Walter Hill qui portera Corps et âme véritablement à l’écran en 2017 sous le titre de Tomboy. Pour le cast, on y attend Sigourney Weaver et Michelle Rodriguez…Oui rien que ça ! Une affaire qui nous emballe et que nous ne manquerons pour rien au monde !

Corps et âme de Walter Hill, Matz et Jef chez Rue de Sèvres – Mars 2016

Leave a Comment