Détectives × Sylvain Guinebaud & Herik Hanna (T.1)

Le premier tome de “Détectives”, une bande dessinée signée Sylvain Guinebaud et Herik Hanna, met en scène une ancienne institutrice à la poitrine généreuse et au flair infaillible qui prête main-forte à la police dans de sordides histoires de meurtres. « Miss Crumble, le monstre Botté », titre évocateur, nous plonge en 1918 au lendemain de la guerre dans un tranquille village d’Angleterre.

La découverte d’un corps inanimé et le retour d’un homme que l’on croyait mort depuis des années sont des événements trop extraordinaires dans le petit village de Sweet Cove pour être considérés comme des coïncidences. Très vite, le nombre de cadavres se multiplie et le mystère s’épaissit. Miss Crumble décide donc de prendre les devants et de mener l’enquête, aidée par Mlle Pumcake et le chef de la police.

Miss crumble

Une bande dessinée qui oscille entre moments comiques et sanglants, dévoile des planches aux couleurs sombres ainsi que des personnages de caractère. Les dialogues sont foisonnants et certains gags m’ont décroché quelques sourires.

misscrumble-couverturefb

Pour autant, ces éléments ne suffisent pas à compenser une intrigue qui manque de saveur. On devine la fin dès les premières pages du roman et l’envie de savoir qui est le tueur est presque inexistante.

Le dernier tome en date ayant été plébiscité par le magazine Lanfeust, j’avais eu envie de débuter cette série basée sur une bande dessinée parue aux éditions Delcourt en 2012 : « 7 détectives ». Sans avoir passé un moment désagréable en compagnie de ce tome, je suis un peu déçue de son contenu. Peut-être désillusionnée par les histoires de polar ou trop consommatrice d’enquêtes pour être facilement convaincue, je tenterai tout de même de découvrir les autres détectives et intrigues si j’en ai l’occasion.

Leave a Comment