L’assassin royal × Gaudin & Sieurac

Alors que je viens d’achever le tome 4 du cycle « Le fou et l’assassin », ma fan attitude m’a poussé à faire l’acquisition du premier opus BD de L’assassin Royal. Et oui, faible que je suis… Cette série qui se compose d’ores et déjà de 10 tomes est une œuvre signée Jean-Charles Gaudin et Laurent Sieurac. Ces 2 gais lurons nous font (re)découvrir l’histoire de notre bon vieux FitzChevalerie et de ses mémorables compagnons.

assassin

Au commencement, il y avait un jeune bâtard nommé Fitz. Enfant abandonné aux portes du château de Castelcerf à la suite du décès de sa mère, il est laissé aux bons soins de Burich, l’homme lige de Chevalerie Lonvoyant, premier fils du roi Subtil. Vous suivez ? Commence alors l’épopée de l’assassin royal qui va se retrouver baigner dans les intrigues de la cour et les stratégies du royaume. Un voyage initiatique sur le chemin de la reconnaissance et de l’amitié, peuplé de personnages haut en couleurs et travaillé à souhait.

Certes la bande dessinée est fidèle au roman mais, comme toute adaptation et surtout dans ce cadre ci, on perd les détails qui font de cette série littéraire une vraie perle. En effet, par manque de place et de temps, on saute des passages qui me semblent essentiels et on en oublie la substance même du récit.

assassinroyalexempleplanche

De plus, les planches sont bien réalisées mais pas transcendantes et on est parfois déçu de l’interprétation qui est faite des personnages. Au-delà de l’aspect physique des différents protagonistes que l’on imagine forcément différemment, on ne retrouve pas toujours les caractéristiques psychologiques qui font d’euxGqg des personnages attachants.

Surement une belle découverte donc, pour ceux qui n’ont pas lu les livres mais une redécouverte assez fade pour ceux qui les ont dévorés. Admirative de l’œuvre de Robin Hoob dans son ensemble, il m’est difficile d’être très objective, comme lorsque vous regardez l’adaptation de votre roman préféré au cinéma (et à fortiori quand vous venez d’en terminer la lecture).

L’assassin royal de Gaudin & Sieurac – Editions Soleil- 2008

Leave a Comment