typhoid-mary

La cuisinière x Mary Beth Keane

La cuisinière de Mary Beth Keane retrace la vie de Mary Mallone surnommée « la femme la plus dangereuse d’Amérique » par ses compatriotes à la fin du XIXème siècle. Ce livre c’est : une histoire haletante, une ode à la liberté et à l’amour, une sacrée découverte malgré une couverture qui ne paie pas de mine et une biographie romancée rondement menée.

marymallone

Mary, une jeune femme Irlandaise débarque à New York et trouve du travail comme lingère dans une maison bourgeoise. Très vite, elle se rend compte que ce métier n’est pas pour elle et se découvre un don pour la cuisine. Capable de faire un festin d’un rien, elle est rapidement reconnue comme une cuisinière hors pair, fiable et discrète. Le destin de cette femme va cependant basculer lorsque, accusée de contaminer les familles pour qui elle cuisine, elle est arrêtée par les autorités sanitaires.

Commence alors pour cette battante un combat pour sa liberté, contre une science omnipotente et des personnages véreux qui ne veulent pas entendre la vérité. Ce roman se lit comme un thriller. On s’immerge dans l’histoire  dès les premières pages, passionné par le courage de Mary, entrainé par la force de son amour, abasourdi par la bêtise ou la crédulité de certains hommes.

Le style est fluide, porteur et nous plonge dans les pensées d’une femme parfois seule, parfois entourée mais toujours forte. L’auteur nous livre également les sentiments et l’histoire de l’amoureux de Mary, Alfred, un homme torturé mais aimant. Un joli contraste saisissant entre ces deux protagonistes aux traits travaillés. En effet, on sent que Madame Keane s’attache à rendre hommage à cette histoire de vie et à une femme qu’elle admire particulièrement.

Se révèlent également les conditions des immigrés irlandais dans ce New York d’un autre temps (pas si lointain cependant) et les inégalités sociales entre riches propriétaires et pauvres travailleurs effrénés. La condition des femmes, et notamment d’une femme non mariée, est également mise en exergue et nous rappelle que le combat a été long et n’est toujours pas terminé.

Pour conclure, on passe un très bon moment en compagnie de ce livre. Entre atmosphère historique, biographie colorée, et personnages complexes, on se balade à travers le temps. Encore une belle découverte aux Éditions 10/18.

La cuisinière de Mary Beth Keane aux Éditions 10/18 – 2016

Leave a Comment