Nains x Nicolas Jarry & Pierre-Denis Goux

Après la collection « Elfes » dont ma chronique du premier opus se trouve déjà sur le blog, voici mon humble avis sur l’épopée des « Nains », 5 récits qui mettent alternativement en valeur un nain roux forgeur, un nain assassin, un nain pieux, un nain errant et enfin, une naine guerrière (et oui, ça existe… Apparemment, les enfants nains ne naissent pas d’un rocher). Ces 5 Bandes dessinées prennent place dans le même univers que celui des Elfes et se construisent d’ailleurs de la même façon : un héros mis en valeur tous les 5 tomes, une histoire différente pour les gouverner toutes… Oups… je m’égare !

nains_banner

Des mondes qui s’entremêlent, des récits riches en couleurs, des personnages complexes et les planches travaillés de nos brillants dessinateurs  font de ces Bandes dessinées un véritable moment de détente et de plaisir. Les amoureux du genre aimeront se plonger dans cet nouvel univers, plus bourru et rude que celui des Elfes et découvrir les bons et les mauvais côtés de nos amis bagarreurs à jambes courtes.

On regrette pourtant que les histoires soient inégales. Alors que le premier opus m’a beaucoup touché, certains m’ont laissé de marbre. Ainsi, même si la découverte est toujours belle, certains récits peuvent paraître trop classiques et déjà longuement explorés par des romans Fantasy ou par d’autres supports du genre. Des sentiments mitigés donc en fonction des personnages et des chemins empruntés. Pour autant, nous ne sommes pas tous touchés par les mêmes aventures et ce large panel de diversité naine devrait conquérir le plus grand nombre.

Une belle conclusion donc dans l’ensemble pour ces opus aux ours mal léchés. Toujours très friande de ce genre et des créatures mythiques imaginaires, je vais poursuivre cette série de fresques prenantes et séduisantes à souhait ! Les Editions Soleil ont encore frappé !

Nains aux Editions Soleil- 2016

Leave a Comment