Un jour, un auteur : Pierre Grimbert

Il m’a fait vibrer pendant mes années jeunesse et sa série Le secret de Ji a été une véritable initiation au monde du Fantasy. Alors que je cherchais un livre à me mettre sous la dent, j’ai trouvé le premier opus de cette saga sur les étagères de mon père. Des romans que j’ai partagé en famille et particulièrement avec ma sœur ainée. C’est véritablement sa plume, ses histoires et ses personnages attachants qui m’ont projeté dans cet univers unique que j’ai eu beaucoup de mal à quitter.

Le secret de Ji : « Cent dix-huit ans avant ce jour, Nol l’étrange visita tous les rois du monde connu. Hommes et femmes, parmi les plus sages, l’accompagnèrent alors pour un voyage mystérieux, commencé sur l’île Ji. Peu en revinrent, et Nol n’était pas du nombre. Les survivants emportèrent leur secret dans la tombe…

Depuis cette date, leurs descendants se réunissent régulièrement pour commémorer cet événement fatal. À part eux, plus personne ne s’intéresse à cette histoire… sauf ceux qui ont commandité les assassinats de tous les héritiers des sages. Pour les survivants, un seul espoir : percer à leur tour le secret de Ji ! »

Une histoire en 4 volumes à couper le souffle ! Intrigues, surprises, humour et action. Tout est réuni pour faire de cette série, une des meilleures sagas françaises. C’est cette dernière qui m’a d’ailleurs envie de poursuivre avec Les enfants de Ji, les héritiers des héritiers finalement.

J’ai enfin succombé aux charmes de La Malerune dont Pierre Grimbert n’a écrit que le premier tome avant de passer le flambeau à un écrivain talentueux.

Une littérature pointue et enchanteresse qui m’a donné le goût à la lecture du genre et également à l’écriture. Comme une envie et une possibilité à changer de peau à travers ses romans. De belles découvertes qui resteront donc gravées dans mon imaginaire et que je recommande fortement !

Leave a Comment