Firefly x Nokuto Koike & Ryūkishi07

Continuons sur la lancée manga avec Firefly, Seinen en 4 tomes – dont 2 sont déjà disponibles. Avec Nokuto Koike au dessin et Ryūkishi07 au scénario, le premier opus de la série s’inscrit déjà comme une œuvre maléfique pleine de promesses.

A la mort de sa grand-mère, Yukito, le personnage principal (ce qui n’est pas forcément évident à la lecture du premier tome) se rend avec son père, sa demi-sœur, ses oncles et ses cousins dans leur ville natale afin de célébrer les traditionnels rites funéraires et de rendre un dernier hommage à leur ancêtre bienveillante.

Pendant la nuit, le corps de la morte disparait de manière très étrange… Qui est à l’origine de ce vol de corps ? Est-il lié aux étranges phénomènes qui semblent avoir touché la petite ville d’Hirasaka ? En tous cas, le cauchemar commence pour cette famille qui devra restée unie et faire preuve de génie pour survivre. Yukito, un jeune homme taciturne et « sans avenir » pourrait alors se révéler être d’une grande aide dans cette aventure horrifique.

Comme dans beaucoup de survival, des monstres et/ou des événements viennent mettre en danger la vie de nos protagonistes aux liens incertains. Centré sur le fantastique et l’horreur mais également sur les relations entre nos différents personnages, ce récit ne fait pas exception à la règle du genre mais procure tout de même son petit effet. On a véritablement envie de savoir ce qui se trame et pourquoi les malheureux sont retenus prisonniers et promis à une mort certaine. Un monde parallèle ? Une purge expiatoire ? Une ambiance à la « Dôme » ? De nombreux mystères restent à éclaircir !

Les visuels des couvertures sont absolument délicieux. Parce que oui, j’ai déjà jeté un œil à la couverture du deuxième opus qui semble également prometteur. Comme un jeu de piste à travers les 4 tomes. Ou l’ambiance tend à s’assombrir. Glaçant !

En résumé, encore une œuvre qui va me plaire – parce que vous commencez à connaître mes goûts en la matière – et que j’ai hâte de découvrir davantage.  J’aurais l’occasion de vous en reparler très prochainement. Paix et amour de fin du monde.

Firefly –  Komikku Editions – 2016

Leave a Comment