Sapiens : une brève histoire de l’humanité x Yuval Noah Harari

Ai-je encore besoin de présenter ce bestseller aux millions de lecteurs ? Faisons-le tout de même, pour la forme, et accessoirement parce que cette œuvre mérite d’être massivement connue et reconnue. Il s’agit de « Sapiens : une brève histoire de l’humanité », point de départ d’une série phare signée Yuval Noah Harari.

Cette œuvre s’articule en plusieurs parties distinctes : la révolution cognitive, la révolution agricole, l’unification de l’humanité et enfin la révolution scientifique. Au travers de ces différents actes, l’auteur nous donne son point de vue argumenté de faits solidement analysés sur l’évolution humaine à travers les âges.

Ce livre plonge son lecteur dans un état particulier. Plus on découvre les éléments qui constituent notre histoire, plus on se dit que nous ne sommes pas plus qu’un produit de l’évolution animale et digne descendant de notre cousin simiesque. Attention à la crise identitaire ! D’autocentré, on en devient un être en quête de sens. Car évidemment, cette œuvre pose des questions liées à la religion, la culture, le sens de la vie et de la mort ou encore à la place de l’homme dans l’humanité. Elle nous pousse également à nous interroger sur des concepts tels que l’instinct de préservation ou le bonheur. Nos ancêtres, les chasseurs-cueilleurs, n’étaient-ils pas plus heureux ? A quel moment sommes-nous devenus des individus avides de pouvoir et de réussite ? Sommes-nous des êtres exceptionnels ou insignifiants ? Peut-être un peu des deux finalement ?

« Pour ce qui est de la condition humaine, nous avons accompli de réels progrès au cours des toutes dernières décennies, avec la régression de la famine, des épidémies et de la guerre. Mais la situation des autres animaux se dégrade plus rapidement que jamais, et l’amélioration du sort de l’humanité est trop récente et fragile pour qu’on en soit assurés.  En outre, malgré les choses étonnantes dont les hommes sont capables, nous sommes peu sûrs de nos objectifs et paraissons plus que jamais insatisfaits. »

Tantôt drôle, tantôt sarcastique et toujours un rien provocateur, l’auteur nous pousse dans nos retranchements et nous amène à comprendre la mécanique inarrêtable de l’évolution jusqu’à considérer l’humanité dans sa 6ème phase d’extinction massive. Troublant !

On ne sort définitivement pas indemne de cette lecture riche en émotions et en découvertes en tout genre. En tous cas, ce livre me restera longtemps en mémoire et me donne envie d’en découvrir davantage, notamment en lisant, « Homo Deus : une brève histoire de l’avenir ». A mettre entre toutes les mains curieuses !

Sapiens – Editions Albin Michel – 2011

Leave a Comment