Les coeurs pleins x Lauriane Bordenave

Les cœurs pleins est le premier roman de Lauriane Bordenave, médecin anesthésiste-réanimateur au centre régional de lutte contre le cancer, hypnothérapeute et autrice aux multiples casquettes. A travers cette œuvre sensible et juste, cette dernière réussit à nous immerger entièrement dans une vie au passé tourmenté, son quotidien hospitalier pour toile de fond.

Lila, jeune interne en neurochirurgie, découvre un nouveau service au sein de l’hôpital Lariboisière à Paris ; service qu’elle devra intégrer 6 mois durant. Au détour de ses rencontres, la jeune femme va commencer à mettre des mots sur un passé qui la hante depuis l’adolescence. Débute alors un voyage initiatique pour Lila ; avec la mort d’un patient comme déclencheur et le décès de sa maman comme motif.

Le lecteur est invité à entrer dans l’intimité de cette jeune femme et pénètre rapidement au cœur du milieu hospitalier parisien. Un récit de vie comme il en existe beaucoup, certes, mais qui a particulièrement résonné en moi. La justesse avec laquelle est décrit l’alcoolisme de Marianne (la maman), la façon dont est appréhendé le deuil mais également la facilité avec laquelle l’autrice décrit les relations entre les différents protagonistes, font de ce roman une jolie découverte qui se lit aisément. On s’attarde également sur des sujets poignants tels que l’enfance, la famille nucléaire ou le don d’organes.

« Que je cherche à m’échapper pour ne plus la toucher, ou bien qu’elle n’ose plus m’approcher car elle avait honte de boire, il n’y eut plus de contact physique entre nous. J’étais pourtant bien jeune pour être sevrée de ses câlins merveilleux, mais je refusais désormais de sentir son haleine »

Seul petit bémol concernant la fin du récit qui m’a semblé trop rapide en comparaison avec le début de l’histoire. En effet, le suspense est particulièrement maitrisé au départ mais s’étiole une fois la grande révélation faite. J’aurais également aimé que l’autrice s’intéresse davantage aux différentes rencontres que la narratrice relate en deuxième partie de roman lorsque démarre véritablement son voyage.

Un beau premier roman en somme qui donne à penser que le style va encore se développer et à espérer le suivant.

Les cœurs pleins –  Editions JC Lattès – 2020

Comments

  1. Félicitations au renard lisant et remerciements pour ce partage.
    jp

Leave a Comment