Ce que je n’ai pas encore dit à mon jardin x Pia Pera

Il y a des livres qui vous apaisent l’âme et vous donnent à réfléchir à votre vie. Ce fût le cas pour moi à la lecture de « Ce que je n’ai pas encore dit à mon jardin », ultimes mémoires de Pia Pera, autrice italienne reconnue de son vivant et amoureuse inconditionnelle de son jardin.

« Que c’est beau d’être tout simplement dehors, assise à regarder. Tout est exactement comme il faut. Rien ne détonne. »

Beauté, bravoure, vérité et solitude sont les mots qui me viennent à l’esprit en dévorant ce bijou d’authenticité et de sincérité. A l’approche de la mort, Pia nous livre un témoignage philosophique, poétique même sur la maladie et le temps qui passe. Au milieu de ce petit coin de paradis où poussent des centaines d’espèces de fleurs, d’arbres ou encore de fruits, notre jardinière émérite voit, impuissante, ses forces diminuer jour après jour.

Alors qu’elle fait le point sur sa vie, la romancière s’interroge également sur l’avenir du jardin. Qui pourra s’occuper de tailler, bêcher, retourner la terre, semer, lorsqu’elle ne sera plus de ce monde ? Que deviendra cet endroit qui fut, des années durant, son véritable havre de paix ? Un regard bouleversant et emplie d’une tristesse heureuse qui m’a profondément touchée.

Parce que derrière cette maladie dégénérative grandissante se cache une envie de guérir. Et quelle force de vivre ! Malgré la perte progressive de ses jambes, de sa mobilité et, par extension, de sa liberté, Pia tente de s’en sortir et de profiter de chaque instant. La contemplation du jardin nourricier qui la voit s’éteindre devient alors une quête en soi. Et on a envie de partager ses visions qu’elle sait rendre si vivantes grâce à un style fort et juste qui fait mouche. On s’y croirait.

Une belle leçon de vie donnée par cette femme qui est, malgré tout, pleine de doutes et de questionnements à l’approche de sa dernière heure. D’une humanité rare !

Pia Pera s’est éteinte en 2016 au milieu de son jardin. Mais ses écrits demeureront.

Ce que je n’ai pas encore dit à mon jardin –  Editions Arthaud – 2019

Leave a Comment