U.C.C Dolores x Tarquin

Dans la lignée des Lanfeust, je termine le premier tome de U.C.C Dolores – La trace des nouveaux pionniers, bande dessinée signée Lyse et Didier Tarquin. Le dessin nous est familier, l’histoire nous embarque dans les confins d’une galaxie très très lointaine et l’héroïne, pieuse rousse voluptueuse, plante le personnage principal de ce premier tome prometteur.

Le jour de ses 18 printemps, Mony, abandonnée par ses parents aux portes du couvent des Nouveaux Pionniers, est obligée de quitter son nid douillet pour voler de ses propres ailes. Apeurée, elle n’a aucune idée du chemin qu’elle doit suivre. C’était sans compter le message étrange laissé dans son paquetage par son père qui n’est d’autre que le célèbre et disparu général de flotte Mc Monroe. Son héritage et l’acquisition d’un vieux croiseur de guerre la pousseront à se lancer dans une quête qui, on en est sûrs, la changera à jamais.

Mony est un personnage qui promet d’être intéressant. Très religieuse, elle semble être d’une naïveté peu commune. On présage que la rencontre d’individus rustres et profondément viciés changera rapidement la donne. Les autres personnages qui gravitent autour d’elle dès le premier opus méritent également d’être développés. En tous cas, la mécanique des secrets à tiroir est toujours aussi finement maitrisée. Son père est-il toujours en vie ? Qui était-il vraiment ? Et ce capitaine rencontré lors d’un combat de rue, est-il vraiment ce qu’il prétend être ? Pourquoi a-t-il décidé de venir en aide à cette jeune femme inconnue et égarée ?

De plus, le style lanfeustien à quelque chose de rassurant. On a l’impression d’être en présence d’un vieil ami qu’on aurait perdu trop vite et qui referait surface sous forme d’un chat de compagnie. Vous voyez le genre ? J’espère en tous cas que l’histoire ne perdra pas de son mordant et que le suspens sera ménagé de la bonne façon afin de me tenir en haleine pendant les nombreux tomes qui devraient suivre.

U.C.C Dolores –  Editions Glénat – 2019

Leave a Comment